Open UTBM

L’UTBM surfe sur la vague maker avec le lancement imminent à Belfort de son OpenLab, une structure entièrement consacrée à l’innovation et la création, ouverte à tous ceux qui souhaitent imaginer, construire, tester ensemble, en bénéficiant des équipements et des compétences techniques les plus pointues

La culture maker est dans l’air du temps ! C’est aussi une fibre de l’UTBM, qui lance presque comme une évidence son OpenLab, un lieu de rencontre et de partage autour du concept de création. On connaissait le FabLab : l’UTBM va plus loin avec ce nouvel espace, qui va « concentrer tous les moyens nécessaires pour favoriser l’innovation créatrice », selon les mots d’Olivier Lamotte, instigateur du projet.

Un espace dédié à l’innovation et ouvert à tous

Abrité à l’UTBM, mais bénéficiant d’un statut juridique propre, l’OpenLab est une structure par définition ouverte, « et ouverte à tous », insiste Olivier Lamotte. « C’est un lieu où sont attendus non seulement les étudiants, les enseignants, les chercheurs, les techniciens, les administratifs, bref tous les usagers de l’école, mais aussi toute personne extérieure, qu’elle intervienne pour une entreprise ou une collectivité, ou participe en son nom propre, à titre de simple citoyen. » L’activité de l’OpenLab s’adossera en toute logique sur les points forts maison : l’internet des objets, la fabrication additive, la 3D et la réalité virtuelle, les machines à commande numérique… « Certains ignorent que l’UTBM dispose de compétences dont ils pourraient bénéficier. L’OpenLab sera un moyen de faciliter les synergies et de voir ce potentiel plus largement utilisé par la communauté. »

Et si les structures de ce genre, surtout les FabLabs, fleurissent un peu partout, l’OpenLab de l’UTBM ne craint pas particulièrement la concurrence : chaque système a son identité, liée à des traits de caractère qui lui sont propres, la technologie, le travail du textile, l’art…, créant en définitive un maillage de compétences complémentaires sur l’ensemble du territoire. Sur l’Arc jurassien, des deux côtés de la frontière avec la Suisse, ce réseau est organisé sous le nom de Jurassic Lab, auquel adhère d’ailleurs déjà la jeune structure. L’OpenLab de l’UTBM reçoit le soutien de nombreuses entreprises, celles installées sur le site de Techn’hom en premier lieu, d’instances politiques et administratives locales, d’associations à vocation technique, par exemple consacrées au modélisme, à la robotique… Toutes nourriront de leurs projets l’activité de l’Open Lab.  « Il est d’ailleurs envisagé d’accueillir pour une courte durée un groupe de travail qui pourra se concentrer sur une innovation en cours de maturation, un produit à développer… », précise Olivier Lamotte. Un état d’esprit qui n’est pas sans rappeler celui de l’Innovation Crunch Time, qui, en mai dernier, avait réuni les étudiants autour d’une pléiade de projets soumis par des industriels. En favorisant ce type d’expérience, l’OpenLab suivra les traces du Crunch, sur le temps long…

Retrouvez l’OpenLab sur son site openlab.utbm.fr, et si vous êtes en veine d’inspiration, n’hésitez pas à soumettre des propositions de prénom, le baptême n’est pas loin !

Crédits

Un article de : Catherine Tondu
Crédits photos : UTBM / DR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *