RITM-BFC : aider à la réussite des étudiants

Lancé en 2017 et pour dix ans sous la houlette d’UBFC, le projet RITM prévoit la mise en place de nombreuses actions au service d’un double objectif : guider les nouveaux étudiants sur le chemin de la réussite dès leur entrée dans l’enseignement supérieur et développer la formation tout au long de la vie.

Issus d’horizons différents et animés d’ambitions diverses, les étudiants fraîchement inscrits à l’université n’ont pas tous les mêmes compétences et les mêmes attentes. Tenir compte de cette diversité de profils est le fondement sur lequel s’appuie RITM-BFC pour mener à bien sa mission prioritaire : favoriser la réussite étudiante et l’insertion professionnelle. Élu au titre des Nouveaux cursus universitaires du programme PIA3 (3e vague du Programme des investissements d’avenir), le projet RITM (Réussir – Innover – Transformer – Mobiliser en Bourgogne – Franche-Comté) piloté par UBFC bénéficie d’un important financement de la part de l’État sur dix ans, depuis sa mise en place en 2017.

En écho à des situations multiformes, le projet prévoit la mise en œuvre de dispositifs plus individualisés que par le passé pour accompagner les étudiants dans leur cursus. Les actions proposées ont également pour but d’aider à l’insertion des jeunes dans un monde professionnel en profonde mutation, puis dans une optique à plus long terme, de favoriser la formation tout au long de la vie.

Sept leviers d’action

C’est donc un vrai challenge que se proposent de relever les composantes de la fédération UBFC, toutes concernées par le projet, chacune proposant solutions et actions pédagogiques à mettre en place en partant de son expérience et de ses compétences propres, et dont la diffusion ne manquera pas de bénéficier à l’ensemble de la communauté. 

Sept leviers d’action ont été identifiés et donnent sa structure au projet : dispositifs pour une meilleure orientation et réussite à l’entrée dans le supérieur ; intégration de parcours différenciés, ouverts sur la société ; renforcement des liens formation-recherche ; valorisation de l’engagement pédagogique de l’enseignant ; acculturation et développement de la formation tout au long de la vie ; création d’un dispositif transversal original : l’accélérateur de la transformation pédagogique (ATP) en Bourgogne – Franche-Comté ; hybridation des formations. On l’aura compris, le projet RITM comporte un ensemble d’outils à destination des équipes pédagogiques afin qu’elles puissent mettre en œuvre des actions servant ses objectifs.

Propositions pédagogiques innovantes

« Dans le cadre du renforcement des liens formation-recherche dès le premier cycle, l’UTBM travaille par exemple à l’intégration du concept de Fab Class Room dans la pédagogie, pour favoriser l’apprentissage sur le terrain et par l’expérience », explique Frédéric Holweck, qui assure avec sa collègue Sophie Costil la coordination du projet RITM-BFC à l’UTBM. Une proposition directement liée à la culture maker qui est aujourd’hui inscrite dans l’ADN de l’UTBM, et rendue possible grâce aux moyens développés par l’université de technologie depuis plusieurs années. « Un tiers-lieu tel que le Crunch Lab n’est pas une salle de cours, mais c’est une ressource pédagogique forte. Il s’agit d’imaginer comment les profs peuvent utiliser cet outil en complément de leur enseignement », ajoute Olivier Lamotte, responsable de l’UTBM Innovation Crunch Lab.

Dans un autre domaine, celui des mathématiques, Michel Lenczner utilise depuis plusieurs années la plateforme WIMS, qui met à la libre disposition des étudiants des exercices en ligne dont la correction est effectuée par l’ordinateur. Cette plateforme prend avec RITM une nouvelle envergure, le concept se déclinant auprès des autres établissements de la fédération UBFC ainsi que des établissements du secondaire. Accompagnement des étudiants, tutorat, parcours personnalisés, hybridation des formations, dispenses de cours pour le montage de projets étudiants…, la liste des actions mises en œuvre grâce à RITM ne devrait pas manquer de s’allonger au fil des dix années accordées au projet.

 

Fab manager, une formation modulable


Le développement des tiers-lieux depuis quelques années a pour corollaire la formation de personnes en charge de les animer et de les gérer. L’UTBM propose un diplôme d’université (DU) de Fab manager répondant à cet objectif. Dans le cadre de RITM-BFC, cet enseignement va être décliné en modules accessibles à la formation continue : des formats courts, adaptés aux professionnels souhaitant acquérir de nouvelles compétences, voire se reconvertir. « Il est prévu de mettre en place des cours partagés avec la HEIG-VD, qui propose pour sa part un CAS (Certificate of Advanced Studies) et qui dispose d’une expertise complémentaire à la nôtre. L’adoption d’un système hybride, avec enseignement en présentiel et à distance, permettra de limiter les coûts de formation », explique Olivier Lamotte. En cours de montage, cette nouvelle formule sera prochainement proposée au catalogue de la formation continue de l’UTBM.

 

Crédits


Un article de : Catherine Tondu
Crédits photos : UTBM / DR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.