Le RU fait vite et bon

Servir des repas de qualité, il fait ça tous les jours, midi et soir. Mettre les petits plats dans les grands, il sait faire à l’occasion, et à la demande. Il ne manquait plus au resto U de Sévenans qu’à se lancer dans la restauration rapide. Ce sera chose faite dès la rentrée de février, avec un espace dédié et une carte pour les étudiants et les personnels pressés par le temps. Sans rien sacrifier à la qualité, bien au contraire.

Soupe ou croque ?

Sandwichs baguette ou pain aux graines de lin, soupes de légumes, nouilles chinoises, salades complètes avec viande ou poisson, ou carrément végétariennes, croque-monsieur, pizzas, paninis, quiches… Que prendre ?… Et là, pâtisseries maison, yaourts géants ou cafés gourmands… Il ne faudrait pas que le plaisir et l’embarras du choix fassent perdre du temps aux plus pressés ! Car c’est pour eux que l’espace de restauration rapide du resto U de Sévenans ouvre ses portes le 27 février prochain. Un endroit lumineux, dynamique et moderne, avec son mariage de gris, de noir et de rouge, un local rénové et remis au goût du jour pour une deuxième vie, au beau milieu du hall du resto U.

Car certes, les habitués sont satisfaits de la qualité des repas, trouvent l’accueil et les locaux agréables. Mais pour certains, l’enthousiasme retombe comme un soufflé à la pensée du temps d’attente pour être servis, qu’ils n’ont pas toujours la possibilité ou l’envie de s’octroyer. Ces grandes tendances sont celles d’une vaste enquête menée auprès des usagers du resto U de Sévenans, où sont servis quatre cents repas chaque jour, à proximité immédiate de l’UTBM.

« Cette étude fait partie d’un audit général commandité par le CROUS en 2013, cela dans le but de moderniser son offre de services », explique Catherine Jallon, responsable de l’antenne Nord Franche-Comté du CROUS de Besançon. Qualité des repas, des locaux, des animations, tout est passé au crible. À Sévenans comme ailleurs sans doute, la pause méridienne des étudiants et personnels n’excède parfois pas quarante minutes. Gagner du temps, avec d’autres possibilités de restauration, apparaît une priorité. Mais avec la même exigence de qualité. Le beurre et l’argent du beurre en somme ?

Rapidité et qualité !

Pour Frédéric Petitjean, chef de cuisine au RU de Sévenans, pas de problème pour concilier l’ensemble. « Les légumes et les salades que nous cuisinons sont déjà pour l’essentiel des produits frais, et nous irons dans la mesure du possible vers des produits bio, parce qu’ils sont plus sains et que cela correspond à la demande. Quel que soit le type de restauration, nous sommes nous-mêmes très exigeants avec la qualité des produits que nous utilisons, et bien sûr avec la sécurité alimentaire »

Car la santé est une préoccupation qui s’inscrit en filigrane dans les réponses au questionnaire, qui n’ont pas manqué de surprendre : si 45 % des répondants ont envie de voir les pâtisseries figurer au menu, ils sont 57 % à demander des fruits. Même tendance pour le salé, avec 47 % de militants en faveur des wraps, mais autant pour les soupes, et 57 % pour les salades. « Il y a une vraie volonté de manger des choses saines et de privilégier l’équilibre alimentaire », rapporte Catherine Jallon. Alors, ne perdons pas de temps : dès la rentrée, l’espace restauration rapide du RU, c’est tous les jours de 11 à 14 heures, avec possibilité de manger sur place ou d’emporter son repas. Toujours pas choisi depuis tout à l’heure ?… Pour aider les indécis, deux formules à 4,90 € alliant rapidité et équilibre : soupe-sandwich club-yaourt gourmand ou tarte chaude-salade-smoothie ou café gourmand. Le beurre et l’argent du beurre on vous dit.

Point de vente à emporter à Sevenans
Point de vente à emporter à Sevenans

Crédits

Un article de : Catherine Tondu
Crédits photos : UTBM/DR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *