La gestion des ressources humaines au cœur de la performance

Dans le cadre de la formation continue, l’UTBM propose aux salariés et demandeurs d’emploi un Diplôme universitaire bac+3 de Gestion des Ressources Humaines. Un profil généraliste opérationnel, au cœur des rouages de l’entreprise, adapté en particulier aux besoins des PME et des organisations qui souhaitent mettre les Ressources Humaines au cœur de leur développement.

“La gestion des ressources humaines recèle un haut niveau d’enjeux. Humains, juridiques, sociaux, mais pas seulement. Elle concourt aussi à la création de performance en agissant sur la législation sociale, la sécurité au travail, le dialogue social, la formation, la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences et donc d’une façon plus générale en agissant sur la motivation du personnel au sein l’entreprise… En ce sens, pour de nombreuses PME, un responsable qui maîtrise les processus RH est un atout précieux, c’est souvent le bras droit du patron dans le domaine social. Et sur le marché du travail actuellement, c’est un profil exigeant qui reste recherché”. Pierre Guenebaut sait de quoi il parle : ancien DRH du plus grand site industriel de France, l’usine PSA de Sochaux, il est aujourd’hui enseignant-chercheur à l’UTBM, où il dirige l’école ESPERA-Sbarro et forme les futurs ingénieurs. Et forcément, sa longue expérience dans les RH l’a naturellement conduit à devenir le responsable pédagogique du DU “Gestion des Ressources Humaines”, dispensé à l’UTBM depuis 2002.

Un atout supplémentaire sur le CVpierre_guenebaut

“Ce diplôme”, explique-t-il, “s’adresse, dans le cadre d’une formation continue, à des personnes qui exercent déjà dans la fonction RH, ou qui souhaitent s’y orienter. Il peut s’agir de salariés qui veulent s’ouvrir un champ plus large de compétences, obtenir un diplôme qui valide et approfondit des connaissances acquises sur le terrain, et qui apporte un atout supplémentaire pour l’avenir”. Délivrant un diplôme d’Etat Bac+3, la formation accueille chaque année, dans les locaux de l’UTBM à Sévenans, une dizaine de stagiaires, dont un quart environ sont demandeurs d’emploi. “Les profils sont très divers”, poursuit Pierre Guenebaut, “certains stagiaires ont moins de 30 ans, d’autres plus de 50… Les salariés effectuent cette formation le plus souvent dans le cadre d’un Congé Individuel de Formation, parfois après un bilan de compétences, la plupart du temps en poursuivant leur activité professionnelle”.

Le savoir-faire et le savoir-être

Les cours sont dispensés à l’UTBM deux jours par quinzaine, soit 40 journées au total. “Tout au long de l’année”, détaille le responsable du DU, “nous enseignons la fonction RH dans sa globalité. Car la philosophie de ce diplôme, c’est bien de former des assistants ou des responsables RH généralistes, polyvalents, dont les profils sont recherchés, notamment dans les PME”. De fait, le programme embrasse tous les processus clés de la fonction, selon quatre grands thèmes : la législation sociale tout d’abord, qui aborde le contrat de travail, sa conclusion, son exécution et sa rupture ainsi que son environnement juridique et social et en particulier la place et le rôle des partenaires sociaux. Viennent ensuite les connaissances liées à la paie et l’administration du personnel, puis la formation et la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences. Enfin, sont étudiées les problématiques de santé et de sécurité au travail et leurs enjeux.

Une application concrète

Dans le cadre de cette formation très pratique, le stagiaire doit notamment réaliser un mémoire universitaire, qui comptera pour 60 % dans la note finale. “Le sujet est choisi avec les enseignants”, explique M. Guenebaut. “L’intérêt est qu’il fait l’objet d’une mise en application dans l’entreprise du salarié, ou, s’il s’agit d’un demandeur d’emploi, de l’entreprise où il réalise son stage de 640 heures. Par exemple, le mémoire peut conduire à la mise en place d’un entretien individuel annuel”. Enfin, que ce soit pour les cours dispensés ou pour l’accompagnement des stagiaires tout au long de la formation, les différents intervenants ont tous une expérience forte de terrain dans le domaine des RH, un atout de plus pour cette formation.


Un métier qui repose donc sur un réel savoir et un savoir-faire, mais aussi un métier quiexige également de fortes capacités de savoir-être. “Ce que je nomme le savoir-être”, précise Pierre Guenebaut, “est fondamental, car ces cadres sont bien souvent à la jonction de nombreux interlocuteurs, qu’il s’agisse de la direction générale, de l’encadrement, des représentants du personnel, des syndicats, de l’inspecteur du travail, sans oublier bien entendu le personnel dans son ensemble pour ne citer que ces exemples… Ils peuvent aussi intervenir dans la communication externe avec les médias, dans le processus de recrutement, dans la gestion les conflits, ils sont également et le plus souvent acteurs des entretiens individuels de performance… Ils sont donc une des pièces maîtresses dans l’entreprise”.

> Plus d’informations



Crédits

Un article de : Serge Lacroix
Crédits photos : UTBM /DR

  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *