Des fauteuils roulants électriques de nouvelle génération permettant bien plus que de se déplacer

Environ 15% des activités de recherche conduites au sein de l’IRTES ont pour application l’Homme et la santé au sens général, les biotechniques au sens particulier.

Les particuliers utilisateurs de véhicules automobiles ont profité ces dernières années d’évolutions et d’avancées technologiques extraordinaires (en termes de performances, de confort, de sécurité, etc.). En revanche, les personnes à mobilité réduite n’ont pas bénéficié de toutes ces avancées, en particulier les personnes se déplaçant en fauteuil roulant. Ces travaux pluridisciplinaires ont donc pour objectif prioritaire de concevoir un fauteuil roulant utilisant les dernières technologies de capteurs médicaux, de communication et d’énergie propre afin d’offrir plus d’autonomie et de sécurité en vue de proposer des évolutions très significatives, voire des révolutions, aux utilisateurs.

Les travaux ont débuté dès 2006 en considérant les aspects liés à l’électronique et l’informatique industrielle destinés au handicap, en partenariat avec la société allemande OTTO BOCK. Plus spécifiquement, il s’agissait de concevoir, réaliser et mettre au point la commande vocale intégrale d’un fauteuil roulant pour handicapés lourds, des tétraplégiques notamment. La finalité de ses travaux a été élargie ensuite en considérant plus globalement l’amélioration du quotidien des personnes à mobilité réduite grâce notamment à l’introduction des technologies de communication sans fil dans un fauteuil roulant électrique. Cette deuxième phase a bénéficiée du soutien de la Préfecture du territoire de Belfort et le SCAC de Franche-Comté. Un prototype fonctionnel équipé d’un dispositif couplant électronique, système de commande et réseau cellulaire pour communiquer avec son environnement (localisation et envoi de signaux de détresse) a vu le jour en 2007.

La capitalisation de l’expérience a permis de considérer alors à partir de 2008 un concept encore plus global enrichi par l’introduction des dimensions « télémédecine », « domotique » et l’hybridation de sources d’énergie propre. Cela fut conduit dans le cadre d’un partenariat avec le fabricant suisse de fauteuils roulants DEGONDA Rehab SA avec le soutien et l’appui financier du Conseil Régional de Franche-Comté.

Le fauteuil réalisé est équipé d’un réseau de capteurs médicaux, de cartes électroniques embarquées et d’une tablette Android. Tous les paramètres électriques du fauteuil (état des sources d’énergie, coordonnées GPS du fauteuil, etc.) ainsi que les paramètres physiologiques du patient (taux d’oxygène dans le sang, tensions artérielles, pulsations cardiaques) sont régulièrement transférés vers une base de données d’un serveur WEB distant. Ces données peuvent alors être consultées en temps réel par le personnel médical, le service technique ou les proches.

L’utilisateur peut de même contrôler son habitat depuis le fauteuil grâce à la tablette Android : cette fonctionnalité, si elle peut sembler accessoire, apporte en fait une amélioration significative du confort de vie des personnes utilisant ce dispositif. L’ensemble, c’est-à-dire le prototype fonctionnel du fauteuil à proprement parler mais également le serveur WEB associé, a vu le jour en 2011.

Il est à noter que certaines de fonctionnalités conçues pour ce fauteuil sont transposables aisément à d’autres applications, par exemple la géolocalisation en temps réel de personnes atteintes de troubles cognitifs comme la maladie d’Alzheimer.

à savoir

Une journée thématique intitulée « un regard différent sur le handicap » sera organisée le 28 novembre prochain à l’UTBM (site de Sevenans) afin de confronter les expériences des personnes handicapées utilisatrices potentielles de tels dispositifs avec celles deschercheurs pouvant développer les technologies appropriées.

Contacts : Minh-Dinh TRAN et Florence BAZZARO – IRTES-SET

Source : Irtes infos n°7

 

One thought on “Des fauteuils roulants électriques de nouvelle génération permettant bien plus que de se déplacer

  1. Bonjour,
    j’ai lu avec intérêt l’article « Des fauteuils roulants électriques de nouvelle génération permettant bien plus que de se déplacer », il y est notamment question de « concevoir, réaliser et mettre au point la commande vocale intégrale d’un fauteuil roulant pour handicapés lourds ».
    Est-il possible de savoir où en est actuellement ce projet et particulièrement si des réalisations opérationnelles ont vu le jour.

    Merci par avance
    Meilleures salutations
    P. Manuelli

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *