BH Team : portraits robots d’ingénieurs UTBM

A la même période l’année dernière, nous vous parlions de la Coupe de France de robotique et des équipes UTBM qui y avaient concouru.
A l’issue de l’édition 2012, nous avons interviewé les BH Team qui ont cette année encore fait une très belle compétition.

Comment la BH team s’est-elle formée ?
Nous sommes 6 ingénieurs, tous issus de différentes promos de l’UTBM.
L’équipe a été fondée en 2006 lors d’un apéro par :

  • Jean-Michel KRAUSS : (IMaP, promo 04) : Conception et réalisation mécanique
  • Jérôme PONCIN (GSC promo 03) : Informatique embarquée et programmation temps – réel
  • François OUVRADOU (GSC promo 02) : Jocker, Conception et réalisation électronique

Au fil des années se sont rajoutés :

  • Nicolas CHEVILLON (GSC promo 02) : Asservissement
  • Yannick JOST (GI promo 01) : Simulateur, Informatique haut niveau et stratégie du robot.
  • Eric ALBER (GI promo 01) : Simulateur, Informatique haut niveau et stratégie du robot.

Nous avons pour point commun d’avoir tous à un moment ou un autre été membre (ou même responsable) d’Unitec et nous avons souhaité continuer à participer à la Coupe.
Nous sommes toujours prêts à accueillir toutes bonnes volontés : que ce soit technique, logistique, communication, sponsoring, veille …

2 robots mis en compétition cette année

Pouvez-vous nous parler de vos réalisations ?
Chaque année, nous concevons un nouveau robot afin de participer à la coupe de robotique. Certaines parties de nos robots sont réutilisables comme les blocs moteurs, certaines cartes électroniques et le code de gestion du déplacement. D’autres dépendent du sujet de l’année et de la manière dont doivent être manipulés les éléments de jeu.

Une grande partie de nos robots sont « faits maison » plutôt que d’utiliser des modules tout faits, ça fait partie du challenge.
D’un point de vue mécanique, nos robots sont conçus à l’aide d’un logiciel de CAO (SolidWorks) et l’essentiel des pièces sont usinées par deux de nos sponsors (Sermab et l’UTBM).
Les cartes électroniques sont conçues à l’aide de Eagle et DesignSpark. Nous envoyons les plans à une société qui nous grave les cartes et François s’occupe ensuite de souder les composants et de tester les cartes.
Au courant du mois de février / mars, le robot est monté et testé.
En attendant la disponibilité du robot réel, nous réalisons un simulateur de robot qui nous permet de développer la stratégie et le code de communication avec la partie informatique bas niveau. Ceci nous permet d’avancer plus rapidement dans la mise au point et réduit grandement le nombre de tests grandeur nature.
Quelques semaines avant la coupe, nous nous retrouvons tous pour finaliser l’intégration du robot et commencer les tests grandeur nature.

Quels prix avez vous remporté ?
Notre meilleur résultat à ce jour est la place de vice champion de France remportée en 2011. Cette année nous avons été éliminés en 8èmes de finale ce qui nous classe 9èmes ex-aequo.
Chaque année, nous nous fixons pour objectif d’atteindre les 8èmes de finale. Mission accomplie pour les deux dernières éditions.
Notre palmarès:
2012 – 9ème ex-aequo
2011 – Vice champion de France (2ème)
2010 – 59ème
2009 – 34ème
2008 – Non homologué
2007 – 32ème

Comment s’est passée la coupe de France de robotique 2012 ?
Cette année a été mouvementée pour notre équipe. Entre une naissance (l’équipe compte 2 papas maintenant), un voyage de noces, un appartement à rénover et une thèse à finir en plus des obligations professionnelles de tout le monde, le temps consacré à la mise au point du robot s’est réduit.
Nous n’avons réussi à nous réunir au complet que 3 fois cette année. A 15 jours de la coupe, notre robot souffrait encore de nombreux problèmes et nous n’espérions pas être très compétitifs.
Cependant, grâce aux efforts de tous lors de la première nuit à la coupe, le robot a été fiabilisé, ce qui nous a permis de démarrer les matchs de qualifications sur les chapeaux de roue.
A l’issue du 4ème match nous étions classés 3èmes sur 143 équipes. Malheureusement, le manque de sommeil a finit par se payer, et lors du 5ème match nous avons mal positionné nos robots dans la zone de départ (ils n’ont pas démarré). Nous avons donc été forfait pour ce match. Nous avons finalement été classé 9ème à la fin des séries qualificatives, ce qui nous a permis d’accéder aux phases finales. Nous n’avons pas dépassé les 8ème de finale.
Nos robots ont parfaitement fonctionné lors de ce dernier match, c’était beau à voir pour nous, nos adversaires étaient simplement plus forts. 9ème, c’est déjà un excellent résultat à nos yeux d’autant plus que nous n’espérions pas arriver aussi loin lors de notre départ pour La Ferté Bernard.

5) Des projets pour l’avenir ?
Nous espérons toujours décrocher le titre un jour car nous ne sommes pas passés loin en 2011 😉 !
Nous souhaitons aussi nous ouvrir davantage sur l’extérieur, les autres équipes, et arriver à mieux communiquer notre passion pour la robotique à l’occasion de salons (présentations du robot), ou tout simplement en partageant des informations techniques sur nos réalisations sur internet.
Et bien sûr, nous tentons toujours d’améliorer les performances de nos robots : la fluidité de ses déplacements, sa perception de l’environnement, son IA.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *