Quand les cours des ingénieurs parlent d’art et de société

« AR01, Art et société » est une unité de valeur de culture générale enseignée à l’UTBM par Robert Belot, professeur des universités, directeur du laboratoire de Sciences Humaines et Sociales, RECITS.
Son objectif ? Retracer l’histoire de l’art de ses origines à nos jours, en considérant ses aspects techniques et sociétaux ; elle permet notamment aux étudiants de découvrir les tendances actuelles de l’innovation artistique, telles le Street Art, le Net art, la musique… un programme vaste, riche, et ouvert sur la réflexion.

Comment valider cette unité de valeur ?
En réalisant un exposé concernant une actualité artistique du moment (nationale ou mondiale) et une présentation libre sur un sujet culturel ou artistique répondant à une problématique précise. L’occasion pour les étudiants d’approfondir leur réflexion sur un sujet qui les intéresse. Mathieu Florian et Benjamin Ray, ont porté leur choix sur le sujet  « La modélisation 3D va-t-elle introduire une nouvelle ésthétique cinématographique ? »

Pour illustrer la facilité d’accès aux logiciels de création 3D, et démonter la banalisation de leur utilisation, ces deux étudiants –sans connaissance en 3D- ont donc réalisé un très court métrage.
Le protagoniste, un robot, se fait arrêter par la police après avoir tagué « UTBM » sur un mur.  Pour les auteurs, un clin d’oeil à la manière dont les arts de la rue sont perçus par une majorité de la population, qui considère plus cela comme un délit que comme un art. Le débat est ouvert….. !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *