Elle te plait ma 4L?

La 16 ème édition du 4L Trophy débutera le 14 février prochain.
Quelques semaines avant le grand départ, nous avons interviewé Romain Manchado, un étudiant du département EDIM qui participera au raid au travers de l’association 4FL.

Peux-tu nous présenter ton équipe ?

Je suis étudiant en 1ère année à l’UTBM, au sein de la filière Ergonomie, Design industriel et Ingénierie mécanique du département EDIM.

Bordelais d’origine j’ai suivi un bac STI « génie mécanique » puis un BTS « Conception de produits industriels » sur Bordeaux. A l’occasion du 4L Trophy, je serai pilote.
Rémi Garcia est mon co-pilote. C’est un ami de longue date, étudiant en 2ème année de DUT « Génie Electrique et Informatique Industrielle » à Bordeaux I Talence.
Bordelais également, Rémi a fait un bac S « Sciences de l’ingénieur » et il intégrera une école d’ingénieur prochainement.

Pourquoi participez-vous à ce raid, quelles sont vos motivations ?

Au volant de notre 4L nous sommes soudés par un seul et même objectif : atteindre le village de la solidarité dans le désert et bien évidemment la ligne d’arrivée à Marrakech.
Cette année, nous relevons un nouveau défi : installer un panneau photovoltaique sur le toit de notre véhicule, permettant de le rendre autonome pendant le raid. Cela permettra également aux autres équipages de venir recharger leurs appareils électroniques le soir au bivouac. Bien évidemment nous prendrons une journée sur notre parcours pour installer le panneau dans une collectivité locale dans le désert de Merzouga.
Notre projet a été sélectionné parmi les 10 meilleurs du Deloitte éco-challenge (qui a pour but de récompenser les meilleures actions dites « vertes » menées par les équipages dans le cadre du 4L Trophy).

En tant que futurs ingénieurs, ce projet, au-delà de son aspect humanitaire, nous permet de mettre en application ce que nous apprenons chaque jour aussi bien pour la partie technique que pour la gestion de projet.

Peux-tu nous présenter votre bolide ?

Cela va être ma deuxième participation au 4L trophy. Notre véhicule est donc entièrement équipé pour relever le défi.
C’est une 4L F6 fourgonnette de 1984 totalisant 156000 km, qui est entièrement refaite de la tête au pied et préparée pour affronter le désert marocain.
Voici quelques modifications que nous avons faites sur le véhicule : sièges baquets avec harnais, pneus neige à crampons, coffre aménagé pour dormir à deux personnes et rangements, rampe de phares additionnels, 4 amortisseurs maxi gaz, deuxième ventilateur pour un refroidissement plus efficace, manomètre, réhaussage arrière et plaques de protection sous le châssis.
La liste est encore très longue mais cela donne un aperçu de ce que l’on peut faire avec une 4L !

J’imagine que la mécanique auto ça vous connait ?

Passionné de sports mécaniques à deux ou quatre roues, la participation au 4L Trophy était évidente pour moi. Après quelques longues heures plongés dans les revues techniques, nous nous sommes lancés dans la restauration complète de la 4L. Un minimum de connaissance est nécessaire bien évidemment !

Vous n’avez pas trop peur ? que ressentez-vous ?

Peur, non jamais !! Il faut croire en sa bonne vieille 4L, vous serez étonnés de sa résistance et de son endurance à toute épreuve… Et puis nous ne partons pas à l’aventure les yeux fermés,  200 personnes rodées par des années d’expérience assurent l’assistance en cas de problème(s).